Pop English®


Pop Français®


Pop Español®


Biographie de Michèle-Marie

Bye, bye Lille
Good Morning London

Née à Lille, Michèle-Marie passe son bac et intègre la classe de Lettres Supérieures au Lycée Français de Londres.
Elle continue une Licence d’anglais à Sarrebrück en Allemagne, puis à Lille et enfin à Abidjan.
Michèle-Marie

Michèle-Marie est nommée par le Ministère de la Coopération à un poste de professeur d’anglais en Afrique, à Ouagadougou. Elle enseigne l’anglais et chante avec ses élèves puis avec un groupe local africain. L’aventure commence.
Elle chante pour s’amuser, pour réveiller « l’establishment » post colonial. Cependant l’administration du Ministère de la Coopération n’apprécie guère de voir un de ses professeurs français chanter sur scène accompagnée par un groupe de musiciens africains devant 5.000 personnes. C’était de la pure provocation pour la Coopération et ils ne renouvelèrent pas son contrat. Mais une passion, la musique, était née chez elle.


De retour à Paris, elle décide d’ouvrir un cours d’anglais pour enfants à domicile.
Disposant d’un grand appartement avec un piano à queue, elle décide d’utiliser son piano pour enseigner l’anglais aux enfants en chantant. Le concept de Pop English est né !

Elle rencontre un producteur qui lui demande ce qu’elle fait dans la vie. Elle lui explique son projet :enseigner l’anglais à de très jeunes enfants en chantant et en s’accompagnant au piano. Fantastique dit-il! Michèle-Marie C’est «Sésame street », Nous devons en faire une émission de télévision !
J’aimerais que tu continues à écrire les chansons et que tu écrives un synopsis pour un show télévisé.
Et voilà comment le projet de cours d’anglais devint un projet d émission télé.



Par hasard, Michèle-Marie tombe sur une annonce dans le magazine « Rock & Folk » : une maison d’édition recherchait une chanteuse. Elle décide de tenter sa chance. L’éditeur apprécie sa voix et son personnage et décide de la produire comme artiste de variétés. Il lui fait choisir une chanson parmi de nombreuses maquettes. Elle choisit la chanson d’un compositeur totalement inconnu mais qui deviendra une star de la chanson française: Laurent Voulzy.


Une collaboration s’établit entre Michèle-Marie qui écrit les paroles et Laurent Voulzy qui compose la musique.
Ils écrivent et interprètent ensemble les 12 premières chansons de Pop English, chansons magiques qui à ce jour rencontrent encore et toujours le même succès.
Un dessinateur « Patrick Clerc » se joint à eux pour illustrer les chansons.

Peu après, Michèle-Marie trouve un poste de professeur d’anglais à Pontoise dans une école privée, Notre-Dame de la Compassion.
S’accompagnant à la guitare, elle apprend à ses élèves de nombreuses chansons « folk » en anglais ainsi que ses propres chansons Pop English.

Un jour, une de ses élèves de 14 ans l’invite à fêter un anniversaire au « Château d’Hérouville », un studio d’enregistrement très célèbre à l’époque, où viennent enregistrer Elton John, David Bowie, Rod Steward, Deep Purple, les Pink Floyd etc…

Michèle-Marie Les enfants présentent Michèle-Marie à Michel Magne - célèbre compositeur et propriétaire du château - comme un prof pas comme les autres « ce n’est pas une adulte, elle est géniale, on l’adore » disent-ils.
Pour faire plaisir aux enfants, Michel Magne accepte d’écouter les maquettes des premières chansons de Michèle-Marie et Laurent Voulzy.
Enthousiasmé par les maquettes et le projet d’émission, il offrit à Michèle-Marie d’enregistrer ses chansons au Château d’Hérouville, dans son célèbre studio de renommée mondiale, et ceci gracieusement!

En 1976, Eddie Barclay distribue le premier livre-disque de la série. La presse est enthousiaste et le disque se voit décerner le prix « loisirs-jeunes » avec plus de 100.000 exemplaires vendus. D’autres volumes suivront.


En 1981, naissent les premiers ateliers d’anglais qui se développent rapidement dans toute la France.

Michèle-Marie

En 1991, l’explosion des nouvelles technologies permet un nouveau développement au programme Pop English.

Michèle-Marie achète les toutes nouvelles machines et logiciels afin d’adapter ses chansons en dessins animés.
Le programme TV est maintenant devenu réalité.

Il est diffusé sur « Children’s Channel » en Angleterre dans une émission matinale, puis sur Canal J en France l’été.
Les critiques sont unanimes et les articles des plus élogieux. Michèle-Marie


Les VHS remplacent les livres-cassettes.


Les vidéos deviennent rapidement des succès internationaux. Les premiers à acheter les droits de licence sont les chinois : Singapour/Malaisie. Puis la Corée, KBS première chaîne nationale de TV, et enfin le Japon, NHK première chaîne TV nationale. Michèle-Marie

Aujourd’hui le programme se compose d’une centaine de chansons originales et de 4 heures 30 de programme vidéo, réservés aux animatrices de l’association Pop English Créations pour animer les ateliers Pop English ou les summer Pop Camps.


2007: le catalogue des chansons en animation vidéo est maintenant disponible sur internet, sur le site www.popenglish.com.

A l’étranger le programme d’enseignement est distribué sous licence dans les écoles, en streaming sur internet : www.popenglish.com


Les projets ? un pilote d’émission live un « Pop English Show » doit être tourné prochainement à Taiwan pour et avec les enfants chinois.


Photos